Protégez vos données avec un mot de passe

La sécurité de vos données dépend de plusieurs facteurs : fiabilité de votre matériel informatique, politique de sauvegardes, mais également protection contre des accès non autorisés.


Le logiciel BiblioMaker vous permet de définir des mots de passe réclamés au démarrage du programme et ainsi empêcher une personne sans autorisation de visualiser les données de votre bibliothèque sans votre consentement. Ceci est tout particulièrement important si vous utilisez BiblioMaker dans le Cloud.

Au premier abord, les données d'une bibliothèque pourraient être considérées comme moins "sensibles" que celle d'une banque ou de la police. Cependant, votre base de données contient des données personnelles comme les adresses de vos lecteurs ainsi que leurs emprunts : toute fuite de données pourrait vous être reprochée et c'est pourquoi la sécurité ne doit pas être négligée.


Pour qu'un mot de passe soit efficace, encore faut-il qu'il ne puisse pas être deviné trop facilement. Voici quelques règles à suivre pour éviter ce danger.


  • Le mot de passe doit être suffisamment long. Actuellement, un minimum de 12 caractères est recommandé. En effet, certains logiciels utilisés par des personnes malveillantes pour trouver des mots de passe testent des milliers de combinaisons de caractères par seconde au hasard. Plus le mot de passe est long, plus le temps nécessaire pour trouver un mot de passe sera important, donc dissuasif.

  • Le mot de passe doit contenir des lettres et des chiffres, éventuellement des caractères spéciaux. Mélangez les minuscules et les majuscules.

  • Le mot de passe doit être facile à mémoriser, mais difficile à deviner. Evitez par conséquent les noms propres, les noms communs, une date de naissance ou une année qu'on pourrait facilement retrouver par exemple sur votre compte d'un réseau social.

  • Astuce : pensez à une phrase et gardez uniquement le premier caractère de chaque mot. Exemple : Garantie de 2 ans sur les pièces et accessoires par le Fabricant donnerait le mot de passe Gd2aslpeaplF

  • Autre astuce : utilisez des mots n'ayant aucune relation entre eux et remplacez certains caractères. Exemple : gezelle-lavabi-jyra

Si vous manquez d'inspiration, des générateurs de mots de passe aléatoires sont disponibles sur le web.


Différents sites web (dont celui-ci) sont également à votre disposition pour vérifier la force de votre mot de passe.

Une autre règle extrêmement importante est de ne pas réutiliser le même mot de passe sur différents sites web. En effet, il suffirait que votre mot de passe soit deviné sur un site (par ex. Facebook) pour qu'une personne mal intentionnée l'essaie sur d'autres sites où vous pourriez avoir un compte (par ex. Bluewin, Instagram, Gmail, votre banque, votre assureur maladie, BiblioMaker, etc.).

La mémorisation de plusieurs dizaines de mots de passe différents étant un véritable casse-tête, des logiciels et sites web proposent des "trousseaux" afin de stocker tous vos mots de passe. Il est évidemment important que le logiciel ou site choisi soit fiable : renseignez-vous sur leur réputation. A noter que les principaux navigateurs web (Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Apple Safari) incluent un gestionnaire de mots de passe capable de remplir automatiquement le champ correspondant au moment de la connexion à un site web.


Grâce à ces règles simples, vous protégerez l'accès à vos données sans pour autant vous compliquer la vie.




Archives
Cloud - hébergment

Mentions légales: